Optimiser la rémunération du Dirigeant

 

Le choix entre augmentation de salaire et versement de dividendes sera donc dicté par une optimisation du coût de l'une ou l'autre des solutions à la fois :

Pour l'entreprise (contraintes financières, fiscales et sociales).

Pour le dirigeant (contraintes fiscales et de financement de la retraite).

 

Une question fiscale sur votre rémunération ?

 

 

Distribution de dividendes ou augmentation de salaire ?

pour trancher cette question, il est donc nécessaire de comparer avantages et inconvénients de chacune des deux options :

 

Avantages et inconvénients pour l'entreprise :

Distribution de dividendes

Augmentation de salaire

Avantages

Inconvénients

Avantages

Inconvénients

Constitue un soutien de cours pour les actions (sociétés cotées)

Diminue les possibilités d'autofinancement

Concerne tous les actionnaires à due proportion de leur actionnariat

Les salaires versés constituent une charge fiscalement déductible ainsi que les cotisations sociales

La charge ne concerne que le bénéficiaire de l'augmentation de salaire

Diminue le bénéfice distribuable ou utilisable par l'entreprise pour son autofinancement


Avantages et inconvénients pour le dirigeant :

Distribution de dividendes

Augmentation de salaire

Avantages

Inconvénients

Avantages

Inconvénients

Les dividendes sont moins lourdement imposés que la part marginale de salaire

Absence de risque de re-qualification fiscale

Nécessite l'accord des autres actionnaires.

Les possibilités d'augmentation diminuent d'autant plus que l'actionnariat est nombreux

Les salaires versés donnent lieu au paiement de cotisations retraite (revenus différés)

L'augmentation de salaire sera taxée à l'IR au taux marginal d'imposition

 

Dans ce contexte on voit que trois éléments vont être déterminants dans le choix de l'une ou l'autre option :

  • La composition de l'actionnariat.
  • La prise en compte des droits à la retraite pour le dirigeant ...

... et bien sûr le coût fiscal à la fois pour l'entreprise et pour le dirigeant.

Le dividende est imposé à l'impôt sur le revenu après un abattement.

 

Attention : Cette possibilité de choix ne concerne que les dirigeants de sociétés imposées à l'Impôt des sociétés, les dirigeants de sociétés soumises à l'Impôt sur le Revenu sont en effet dans la situation des entrepreneurs individuels.

 

Bilan fiscal Chef d'entreprise Joptimiz !

Nous avons créé ce bilan fiscal Chef d'entreprise afin de prendre les bonnes décisions fiscales quant à vos objectifs :

  • maitrise de l'ISF et/ou des droits de succession ;
  • une future vente de votre entreprise ;
  • une restructuration de votre entreprise ;
  • la sortie de liquidités ou de l'immobilier ;
  • la cession ou transmission dans le cadre de votre retraite ;
  • la reprise par un ou plusieurs proches ;
  • le besoin de capitaux ;
  • la protection de vos proches ...
  • ...

Nous partons de l'existant et vous indiquons nos conseils pour atteindre ces objectifs.

 

Nos conseils en la matière :

Une fois que les options que nous vous avons indiquées ont été validées, l'équilibre en dividende et salaire que l'on doit trouver doit tenir compte de l'arbitrage entre la recherche du revenu disponible le plus élevé tout en préservant les droits à prévoyance et en maintenant des droits à la retraite dans de fortes proportions.

Il faut donc :

Ne jamais cotiser en dessous de 8000 SMIC horaires : cela permet de valider 4 trimestres de retraite par an

Le dirigeant salarié a tout intérêt à cotiser jusqu'au plafond annuel de sécurité sociale, car c'est à ce stade qu'il aura le plus fort retour sur investissement entre cotisations versées et prestations obtenues

Entre le plafond et 8 fois le plafond, un arbitrage doit être fait entre :

  • la variation du revenu disponible

  • les droits à la retraite au sein du régime des cadres

  • les droits à prévoyance et des régimes complémentaires

Au dessus de 8 fois le plafond pour un dirigeant salarié, un seul objectif doit être recherché : l'augmentation du revenu disponible car au delà de ses seuils, plus aucune prestation n'est acquise.

 

  Ces opérations doivent être impérativement suivies par un professionnel (Expert comptable, avocat)

 

Questions à l'Expert ...

Je prévois de faire une donation avant cession de titres. Est-ce dangereux fiscalement ? la réponse ici >>

J’ai de la trésorerie et des titres financiers dans ma société. Ou se situe la limite pour l’exonération d’ISF en tant que bien professionnel sur ces avoirs ? la réponse ici >>

Je vais investir dans une PME orientés dans l’immobilier. Pourrais-je bénéficier de la réduction d’ISF ? la réponse ici >>

Quelles sont les étapes d’une dissolution de la société ? Combien cela coûte ? la réponse ici >>

Je vends des titres reçu par succession. Comment je vais être imposé ? la réponse ici >>

 

Toutes nos réponses ici >>

 

 

 

 

Si vous souhaitez nos conseils quant à une situation particulière ...

Cliquez ici >>

 
 

Lire l'avertissement, cliquez ici

©2014 JOPTIMIZ Plan du site Accueil