Les solutions retraite

 

New : votre bilan patrimonial transmission

Pourquoi des solutions retraite ?

Le départ en retraite ne s'improvise pas. Il doit être préparé avec soin et suffisamment à l'avance.

Pour ce faire il faut procéder par étapes :
    -    collecter les informations nécessaires ;
    -    évaluer sa pension ;
    -    demander la liquidation de ses droits aux caisses de retraite.

Mais avant tout cela, il faut savoir qu'au moment de son départ en retraite, le salarié peut toucher une indemnité de la part de son employeur. Si vous étiez chef d'entreprise, vous auriez pu bénéficier de l'exonération d'impôt sur la plus value en cas de départ en retraite.

Il est également possible de cumuler votre retraitre avec un salaire. Le cumul emploi-retraite permet en effet à une personne retraitée qui perçoit une pension du régime général d'exercer une activité professionnelle et de cumuler le versement de revenus professionnels et de sa pension de retraite.

Ensuite, il y aura naturellement la fiscalité de vos pensions de retraite avec un abattement 10%. Cependant vous pourrez optimiser fiscalement et financièrement votre retraite.

Enfin, pourquoi ne pas envisager de passer votre retraite à l'étranger ? Nous avons recensé 21 pays attractifs pour les retraités français.

 

Une question fiscale ?

simulateur retraite

 

Enfin, lorsqu'on est senior, peut se poser la question de l'investissement. En effet, de par votre expérience et vos objectifs (transmission, perception de revenus complémentaires…), les choix devront se faire de manière judicieuse.


Collecter les informations et évaluer sa pension


Il est important de connaître ses droits pour évaluer la date ou l'âge auquel le départ en retraite est le plus favorable.
Cette étape primordiale passe par :

  • la reconstitution de sa carrière (régime d'affiliation, revenus perçus, relevé de points…) ;
  • et le recensement d'éléments nécessaires (nombre d'enfants, période de service militaire, de chômage, maladie, temps partiel, etc.).


Une fois toutes les informations nécessaires collectées, grâce aux bulletins de paye, décomptes de points retraite et informations fournies par les caisses, il est intéressant d'évaluer le montant de la pension qui sera touchée compte tenu de la date de départ en retraite envisagée.

Ainsi, il peut s'avérer que le résultat obtenu soit décevant. Il peut alors être envisagé de compléter sa pension.

 


Demander le versement de la pension

Aucune pension de retraite n'est versée automatiquement. Il faut en faire la demande.
Il faut savoir qu'entre le moment de la réception de la demande, l'instruction du dossier et le premier versement, il peut s'écouler un laps de temps de plusieurs mois, encore augmenté si le dossier est incomplet ou si toutes les conditions de versement de la retraite ne sont pas remplies.
La caisse de retraite des salariés, permet aux Internautes de demander leur retraite directement en ligne. Ce service, gratuit et sécurisé, n'est accessible qu'après s'être inscrit en ligne et avoir reçu un code confidentiel.
En cas d'affiliation au régime général, agricole ou des artisans ou commerçants, l'assuré fait une "demande unique de retraite" de base. Il la dépose à sa dernière caisse d'affiliation.

 

Une question fiscale sur votre retraite ?

 

Les solutions "produits" retraite

Il existe 5 principales solutions "retraite" qui sont à adaptées en fonction de vos objectifs et de votre situation professionnelle :

Le PERP : son objectif est de se constituer un complément de retraite. Les cotisations sont libres. Ainsi en cas d'imprévues, il est possible de suspendre les versements. Fiscalement les sommes sont déductibles du revenu net imposable mais dans la limite de 10 % des revenus d'activité du souscripteur, sans jamais pouvoir dépasser 8 fois le plafond de la sécurité sociale de l'année précédant celle des versements. Les sommes investies dans le PERP sont seulement récupérables sous forme de rentes viagères versées jusqu'au décès de l'assuré ou de son conjoint s'il a choisi l'option réversion.

Le PEA : son objectif n'est pas spécialement un produit de retraite. Mais cela peut constituer des revenus réguliers, complémentaires et faiblement fiscalisés. Mais cela est à réserver aux avertis. Vous pourrez à terme sortir du PEA sous forme de rentes viagères.

Le PERCO: c'est un placement retraite collectif, disponible au niveau de l'entreprise. Ce n'est pas une obligation. Le Perco est alimenté par des primes d'interessement et de participation et vos cotisations personnelles. Votre employeur pourra effectuer un complément pouvant atteindre 300% de votre mise dans la limite de 4600 euros par an.Comme ave le PERP, vous ne pourrez en profiter qu'au moment de la retraite, cependant vous aurez le choix entre rentes ou versement en capital. A noter que vous pouvez récupérer votre épargne si vous souhaitez acheter votre résidence principale.

La PREFON : réservée aux seuls agents de la fonction publique, elle permet d'acheter des points retraite. Les versements effectués chaque année sont déductibles du revenu net imposable de l'année précédente dans certaines limites : 23769 euros pour les revenus 2005. Comme le perp, vous ne pourrez profiter des revenus qu'au moment de la retraite et sous forme de rentes. Des sorties anticipées sont toutefois possibles avec des pénalités.

Le Contrat Madelin : son objectif est de se constituer un complément de retraite. Cela est réservé aux travailleurs indépendants. L'épargne investie en Madelin sera récupérable sous forme de rentes viagères. Attention, lorsque vous souscrivez un contrat Madelin, vous êtes obligé d'efectuer des versements réguliers. Comme le PERP, l'épargne est bloquée jusqu'à votre retraite et obligatoirement convertie sous forme de rentes viagères fiscalisés. Mais vos versements sont déductibles dans la limites de 10% de vos BIC et ne peuvent dépasser 8 fois le plafond de la sécurité sociale de l'année précédant celle des versements.

 

Naturellement l'investissement immobilier qu'il s'agisse en direct ou sous forme de parts de SCPI peut également être une bonne solution pour compléter à terme vos revenus. Ainsi, vous pouvez envisager uniquement l'acquisition de la nue-propriété.

 

Enfin, naturellement le départ à l'étranger (Portugal, Thailande, Suisse, ...) est une solution qui peut être évoquée avec cependant certaines prudences quant aux critères de résidence fiscale et le sort fiscal de la pension qui n'est pas forcément celui qui est envisagé.

 

Une question fiscale sur votre retraite ?

 

 

 

Si vous souhaitez nos conseils quant à une situation particulière ...

Cliquez ici >>

 

 

©2016 JOPTIMIZ Plan du siteAccueil