Achat de votre résidence principale

 

Comment rentabiliser sa résidence principale et pourquoi profiter des taux bas d'intérets ?

Ces réflexions interviennent naturellement après la phase d'acquisition de votre bien immobilier.

 

Quels sont les frais et charges déductibles des impôts ?

Les charges afférentes à la résidence principale ne peuvent pas faire l'objet d'une déduction. Tout au plus certaines dépenses limitativement énumérées peuvent-elles ouvrir droit à un crédit d'impôt (crédit d'impôt pour gros équipement). En effet, seules les charges relatives à un immeuble productif de revenu peuvent être déduites et éventuellement donner lieu à l'imputation d'un déficit sur le revenu global.

Remarques : Les intérêts d'emprunts souscrits auprès d'un établissement financier par des personnes physiques en vue de l'acquisition ou de la construction d'un logement affecté à leur habitation principale ouvraient droit, depuis le 6 mai 2007, à un crédit d'impôt. Cet avantage est supprimé par la loi de finances 2011.

 

Une question fiscale ?

 

TVA à taux réduit :

Les travaux d'amélioration, de transformation, d'aménagement et d'entretien bénéficient du taux réduit de TVA à 10  % (voire 5.5% dans certains cas).

 

Questions à l'Expert ...

Quel seraient les avantages d'acquérir un bien mixte (résidence Principale et cabinet médical) via une SCI ? la réponse ici >>

Vous souhaitez mettre en location votre ancien logement (résidence principale) et l'apporter ou la vendre à une SCI soumise à l'IR. Quels sont les avantages, risques … ? la réponse ici >>

Vous détenez une SCI exonérée d'ISF/IFI (locaux loués à l'entreprise) et souhaitez acquérir d'autres biens immobiliers. Quels impacts sur l'ISF/IFI ? la réponse ici >>

Mr souhaite savoir s'il est possible de donner des parts de SCI avec une clause d'inaliénabilité ? la réponse ici >>

Toutes nos réponses ici >>

 

Le crédit d'impôt pour certains travaux :

Les contribuables peuvent bénéficier, sous certaines conditions, d'un crédit d'impôt s'ils installent certains équipements dans leur résidence principale :

  • chaudières à basse température ou à condensation,
  • matériaux d'isolation thermique,
  • appareils de régulation de chauffage,
  • équipements de production d'énergie renouvelable
  • pompes à chaleur,
  • équipements spécialement conçus pour les personnes âgées ou handicapées,
  • certains ascenseurs,
  • des équipements de récupération et de traitement des eaux pluviales,
  • ou s'ils réalisent des travaux prescrits dans le cadre d'un plan de prévention des risques technologiques.

Les taux de crédits d'impôt étaient de 15% à 32% en fonction des travaux pour 2014.

Le saviez vous : Le crédit d'impôt « transition énergétique », mis en place par la loi de Finances pour 2015, remplace de manière rétroactive à compter du 1 er septembre 2014 l'ancien crédit d'impôt « développement durable ». Il a été encore raboté en 2018.

 

Attention cependant, ces crédits d'impôt rentrent dans le plafonnement global des niches fiscales .

 

En cas de revente, la plus-value est exonérée d'impôt.


 

 

Si vous souhaitez nos conseils quant à une situation particulière ...

Cliquez ici >>