Investir dans les DOM TOM

investissement soumis au plafonnement des niches fiscales

Les personnes physiques ayant en France métropolitaine ou dans les DOM leur résidence fiscale en France peuvent bénéficier d'une réduction d'impôt.

 

 

Attention : le plafonnement des avantages DOM TOM.

Le montant des réductions d'impôt sur le revenu pouvant être imputé au titre des investissements outre-mer réalisés dans le cadre du Girardin depuis 2009, est limité au niveau du foyer fiscal, à une somme globale variable en fonction de la nature de l'investissement, de sa date de réalisation et du choix du contribuable.

En effet le contribuable peut choisir entre un plafond en valeur absolue et un plafond proportionnel à son revenu imposable (sur option).

Le montant total des réductions d'impôt accordées au titre des investissements outre-mer (y compris, le cas échéant le montant des réductions en report) dont l'imputation est admise pour un contribuable au titre d'une même année d'imposition, ne peut excéder un montant maximum de 30 600 € pour les investissements Girardin initiés à compter du 1er janvier 2012.

Le mode de plafonnement sur option :

Le montant total des réductions d'impôt au titre des investissements ultra-marins dont l'imputation est admise pour un contribuable au titre d'une même année d'imposition, peut être porté, sur option du contribuable, à un pourcentage du revenu imposable.
Le pourcentage de prise en compte des revenus, pour la détermination du plafond est de 11 % pour les investissements Girardin réalisés à compter de 2012.

Par défaut, l'administration applique la règle du plafonnement en valeur absolue.


 

Une question fiscale sur votre investissement ?

 

Il existe deux types d'investissement en loi Girardin : l'investissement immobilier et l'investissement industriel.

 

Investissement dans le secteur de l'immobilier

Si les opérations suivantes sont réalisées avant le 1 er janvier 2018, le contribuable pourra bénéficier de la réduction d'impôt prévue à l'article 199 undecies A du Code Général des Impôts.

 

Constructions régulièrement autorisées par un permis de construire ou acquisition d'un logement neuf

Une réduction d'impôt sera octroyée si le contribuable s'engage à affecter le logement neuf acquis à son habitation principale pendant au moins 5 ans à partir de la date d'achèvement de l'immeuble (ou d'acquisition si elle est postérieure) pour le secteur libre et 6 ans en cas de location dans le secteur intermédiaire .

La réduction s'appliquera également si le contribuable s'engage à louer nu l'immeuble dans les 6 mois de sa date d'achèvement (ou d'acquisition) pendant une durée de 5 ans minimum à un locataire qui y fixe sa résidence principale pour le secteur libre et 6 ans en cas de location dans le secteur intermédiaire .

Pour les investissements initiés à compter du 27 mai 2009 le dispositif est :

  • réservé aux primo-accédants et aux contribuables déjà propriétaires mais contraints de changer de résidence celle-ci étant frappée d'insalubrité, dangereuse ou menaçant ruine,
  • limité à hauteur d'une surface comprise entre 50 et 150 m2 de surface habitable prenant en compte le nombre de personnes destinées à occuper à titre principal le logement

 

Travaux de réhabilitation

Ces travaux doivent avoir été réalisés par une entreprise sur un logement achevé depuis plus de 40 ans.

De plus, le contribuable devra prendre l'engagement d'affecter ce logement à son habitation principale pendant une période de 5 ans à partir de la date d'achèvement des travaux.

Il pourra également s'engager à louer nu le logement, pour 5 ans minimum, à un locataire qui y fixe son habitation principale.

Pour bénéficier de la réduction d'impôt, l'investisseur doit s'engager pour une durée de 5 ans :

  • soit à affecter le logement réhabilité à son habitation principale dès l'achèvement des travaux,
  • soit à louer le logement réhabilité dans les 6 mois de la date d'achèvement des travaux à des personnes qui en font leur habitation principale et autres que son conjoint ou un membre de son foyer fiscal.

Une question fiscale sur votre investissement ?

 

Souscriptions de parts ou actions de sociétés dont l'objet réel et exclusif est de construire outre-mer des logements neufs

3 conditions doivent alors être remplies pour bénéficier de la réduction d'impôt :

  • les sociétés doivent s'engager à terminer les fondations de l'immeuble dans les 2 ans qui suivent la clôture de chaque souscription ;
  • l'immeuble doit être donné pendant au moins 5 ans en location nue à des locataires qui en font leur résidence principale ;
  • les souscripteurs doivent s'engager à conserver les titres pendant au moins 5 ans à compter de la date d'achèvement de la totalité des immeubles construits au moyen de chaque souscription.

.

Souscriptions au capital de SCPI DOM TOM

La SCPI doit alors s'engager à affecter intégralement le produit des souscriptions annuelles, dans les 6 mois qui suivent leur clôture, à l'acquisition de logements neufs affectés à 90 % au moins à usage d'habitation.

De plus, l'immeuble doit être donné en location nue pendant 5 ans minimum à partir de la date d'achèvement (ou d'acquisition si elle est postérieure) à des locataires qui en font leur résidence principale.

Les souscripteurs doivent s'engager à conserver les parts pendant au moins 5 ans à compter de la date d'achèvement (ou d ‘acquisition).

 

Investissement dans d'autres secteurs

La réduction s'appliquera également pour des souscriptions dans d'autres secteurs d'activité :

  • souscriptions en numéraire au capital de Sociétés de Développement Régional d'outre-mer ;
  • souscriptions en numéraire au capital de société soumises à l'impôt sur les sociétés dont l'activité réelle est exercée outre-mer dans un des secteurs définis par la loi : industrie, hôtellerie, pêche, tourisme, agriculture, bâtiments et travaux publics, artisanat, maintenance, transport…
  • souscriptions au capital de sociétés dont l'objet est le financement, par souscription au capital ou par prêts participatifs, au profit d'entreprises exerçant leur activité exclusivement outre-mer dans un des secteurs précédemment cités, et qui affectent ce financement à l'acquisition et à l'exploitation d'investissements productifs neufs (Sofiom) ;
  • souscriptions au capital d'entreprises en difficulté ;
  • souscriptions au capital de sociétés qui réalisent des investissements nécessaires à l'exploitation d'une concession de service public local à caractère industriel et commercial.

 

Une question fiscale sur votre investissement ?

 

Quelle est la fiscalité pour l'immobilier ?

Base de la réduction

La base de la réduction d'impôt est constituée par :

•  le prix de revient ou ;

•  le prix d'acquisition du logement (ou des travaux de réhabilitation) ou ;

•  le prix de souscription des actions ou parts sociales, frais accessoires inclus (honoraires, droits de mutation, commissions…).

 

Plafond de la base de la réduction

Le montant de l'investissement ouvrant droit à la réduction d'impôt est plafonné par mètre carré de surface habitable.

Le montant des investissements réalisés dans le secteur du logement est plafonné, pour les investissements réalisés en 2014 et 2015 à 2 448 € HT par mètre carré de surface habitable quelle que soit la situation géographique de l'investissement.

Attention, investissement soumis au plafonnement des niches fiscales

 

Etalement de la base de la réduction

La base de la réduction est étalée sur 5 ans. Ainsi, la base annuelle est donc égale à 20 % des sommes effectivement payées au 31 décembre de l'année au cours de laquelle le droit à réduction est né.

La base sera étalée sur 10 ans lorsque le contribuable acquiert ou construit un logement qu'il s'engage à affecter pendant au moins 5 ans à son habitation principale. La base annuelle sera donc égale dans ce cas à 10 %.

 

Taux de la réduction

 

Il existe des taux différents. Ils s'appliqueront en fonction des investissements qui auront été réalisés par le contribuable :

  • un taux de 18 % est appliqué pour l'acquisition ou la construction d'un logement affecté à l'habitation principale du contribuable, ainsi que pour les travaux de réhabilitation ;
  • en cas d'investissement immobilier dans une zone urbaine sensible (26%) ,
  • en cas d'installation dans le logement d'équipement de production d'énergie utilisant une source d'énergie renouvelable (22%) ;
  • 29% en cas de cumul des 2 critères ci-dessus.

 

Attention : les avantages DOM TOM sont plafonnés.

On distingue des plafonds différents :

En effet le contribuable peut choisir entre un plafond en valeur absolue et un plafond proportionnel à son revenu imposable (sur option).

Le montant total des réductions d'impôt accordées au titre des investissements outre-mer (y compris, le cas échéant le montant des réductions en report) dont l'imputation est admise pour un contribuable au titre d'une même année d'imposition, ne peut excéder un montant maximum de 30 600 € pour les investissements Girardin initiés à compter du 1er janvier 2012.

Le mode de plafonnement sur option

Le montant total des réductions d'impôt au titre des investissements ultra-marins dont l'imputation est admise pour un contribuable au titre d'une même année d'imposition, peut être porté, sur option du contribuable, à un pourcentage du revenu imposable.

Le pourcentage de prise en compte des revenus, pour la détermination du plafond est de 11 % pour les investissements Girardin réalisés à compter de 2012.

De plus, cet investissement est soumis au plafonnement des niches fiscales (spécial plafonnement).

 

Une question fiscale sur votre investissement ?

 

Remise en cause de la réduction

La réduction est remise en cause si l'un des évènements suivant survient :

  • dissolution des sociétés ;
  • non-respect de leur objectif exclusif par les sociétés concernées ;
  • non-respect des engagements par le contribuable ou la société bénéficiaire des apports ;
  • cession de l'immeuble ou des parts et titres avant l'expiration du délai prévu ;
  • location du logement au conjoint du contribuable, à un membre de son foyer fiscal, à un des associés de la société bailleresse ;
  • démembrement du logement ou des parts au cours de la période d'engagement (sauf cas de démembrement par décès d'un des époux soumis à une imposition commune.

Notre sentiment

Le gain fiscal peut être très important, mais attention à la qualité des intervenants ! choisissez une bonne signature avec si possible une garantie fiscale (remboursement en cas de non exécution des engagements).


 

 

Si vous souhaitez nos conseils quant à une situation particulière ...

Cliquez ici >>

 
 

 

©2016 JOPTIMIZ Plan du site Accueil